Retour sur les bancs d’école après plusieurs mois d’absence : règles d’or à rappeler pour des trajets en toute sécurité.

Que ce soit à pied, à vélo ou en transport en commun, le chemin de l’école reprend !

Déjà vécue comme une période stressante, la rentrée prévue tout prochainement pourrait l’être davantage. En effet, la crise du Covid-19 et ses mesures sanitaires focalisent les esprits et bien évidemment ceux des chérubins qui doivent se préparer à une rentrée assez particulière. Le stress allant de pair avec la distraction, il est opportun de rappeler, aux enfants, ados, quelques règles de base du code de la route.

Pour tous et pour n’importe quel moyen de transport :

Reconnaître les panneaux de signalisation les plus fréquents ;

Privilégier et montrer à l’enfant un itinéraire plus long mais estimé plus sûr ;

Faire le trajet avec l’enfant et lui indiquer les dangers potentiels (un garage = un danger qu’une voiture y sorte) ;

Si votre enfant est en retard, rappelez-lui de ne pas foncer tête baissée sur la route, mieux vaut l’éveiller quelques minutes plus tôt et garantir un départ à temps ;

Énoncer clairement ou faire une fiche avec les alternatives en cas de retard ou de suppression du bus, métro etc. ;

En cas d’accident, j’appelle ou je demande que l’on appelle le 112.

Comment retenir ce numéro 112 ?

Tout simplement: "J’ai 1 bouche, 1 nez et 2 yeux".

A vélo

Je connais les principaux panneaux de signalisation ;

Je respecte la priorité de droite ;

J’utilise la piste cyclable dès que possible. Si aucune piste n’existe, je roule à droite de la chaussée et je tiens une distance de sécurité avec les voitures en stationnement (d’où peut surgir un conducteur, dont une portière peut s’ouvrir brusquement, etc.) ;

Attention, je peux rouler sur les trottoirs en agglomération que si j’ai pour moins de 10 ans.

Je veille aux angles morts et je reste à minimum 3 mètres des camions et des bus ;

Tout changement de direction est annoncé à l’aide de mes mains ;

Je porte un casque et une veste fluo. J’évite de transporter des sacs trop encombrants ;

Je vérifie régulièrement le fonctionnement de mon vélo : freins, pneus, catadioptres, sonnette etc. ;

Quand je roule, je ne porte ni écouteurs ni casque stéréo et je ne regarde pas mon smartphone.

A pied

J’utilise les passages pour piétons et s'il n'y en a pas à proximité, je choisis un endroit avec une bonne visibilité et je traverse en ligne horizontale ;

J’apprends à m’arrêter pour vérifier que la voie est bien libre ;

Je porte des vêtements bien visibles par temps sombre.

En voiture

Dès que je monte, je boucle ma ceinture quelle que soit la durée du voyage. Un clic et c’est parti !

Dès que j’en ai la possibilité, je sors de la voiture du côté du trottoir.

Bonne rentrée à tous !

Lydia F.



Sources :

Secunews du 14.08.2020 - Michèle ORBAN Consultante et formatrice en veille informationnelle