Les personnes dites fragiles comme les personnes âgées, les nouveau-nés ou les personnes souffrant de maladies chroniques et d’obésité… sont certes plus exposées mais ne sont pas les seules.

Les sportifs pratiquant leur activité en plein air, les ouvriers travaillant à l’extérieur comme toute personne s’exposant de manière prolongée au soleil peuvent ressentir des signes de souffrance corporelle liés aux pics de chaleur : nausées, maux de tête, douleurs d’estomac, vertiges…

Souvent pris à la légère, ces signes apparaissent rapidement et souvent dès les premiers jours de fortes chaleurs.

Certains bons réflexes peuvent être adoptés afin de s’en préserver :

  • Buvez de l’eau en privilégiant les petites quantités à prises régulières ;
  • Consommez du thé chaud qui vous hydratera et vous fera transpirer. La transpiration est en effet notre système d’évacuation naturel de la chaleur ;
  • Utilisez de la menthe dans vos boissons comme dans vos plats (le menthol stimule un récepteur corporel sensible au froid qui envoie au cerveau une sensation de fraîcheur) ;
  • Restez au frais ou le cas échéant, portez un chapeau, une casquette ;
  • Eviter l’alcool qui accélère la déshydratation de votre corps ;
  • Alimentez-vous suffisamment et de manière équilibrée ;
  • Humidifiez des parties de votre corps (nuque, plis des coudes et des genoux etc.) avec de l’eau tempérée. Le mieux étant d’utiliser un brumisateur d’eau.
  • Limitez ou stoppez vos activités physiques ou toutes activités nécessitant un effort particulier ;
  • Portez des vêtements amples ;
  • Fermez les volets et les fenêtres durant la journée et aérez les pièces de la nuit ;
  • Placez des serviettes mouillées aux fenêtres ;
  • Débranchez vos appareils électriques (sauf votre réfrigérateur) qui même éteints diffusent de la chaleur ;

Si dans votre entourage vous connaissez des personnes seules, pensez à prendre de leurs nouvelles.

Tenez à l’œil vos animaux de compagnie, eux aussi peuvent souffrir des températures élevées:

Mettez-les à l’abris du soleil ;

Rafraîchissez-les avec de l’eau tempérée (jamais froide ou glacée) ;

Evitez les promenades sur certains revêtements au risque d’occasionner des brûlures à leurs pattes.

A partir de 25°c, température extérieure, l’asphalte de nos routes atteint déjà 52°c.

« Chaleureusement »,

Lydia Frigo

Sources :

https://solidarites-sante.gouv.fr/

https://www.magazine-avantages.fr/

https://monchienmagazine.blogs.sudinfo.be/